Préserver sa robe de mariée avec J'aime ma robe

Il y a quelques temps nous rencontrions Laëtitia, la fondatrice de J'aime Ma Robe. Cette jeune femme passionnée a décidé de créer la première méthode de préservation inspirée des techniques muséales et destinée aux robes de mariée. 

Votre robe vous l’avez rêvée et adorée pendant des mois il est donc juste de lui offrir le meilleur écrin possible non?

Laëtitia a accepté de répondre à quelques une de nos questions tout en nous dévoilant ses secrets de professionnelle pour bien conserver votre robe!

Parle-nous de J’aime ma robe: 

Après avoir eu la chance de visiter les archives du Musée Galliera, le Musée de la Mode de Paris, j’ai décidé de permettre aux particuliers de conserver un vêtement qui soit précieux à leurs yeux, comme cela se fait dans les musées.

Ça semble tout bête mais, personne n’y avait jamais songé auparavant! Je voulais que ce soit simple à monter, pratique à stocker dans un appartement parisien ET esthétique. Naturellement, le premier vêtement auquel j’ai pensé, c’est ma robe de mariée ! S’en est suivi une année de développement en partenariat avec des conservateurs textiles et des historiens de la mode, pour qu’enfin naisse J’aime ma robe.

Vous savez, la sélection des musées est drastique. Pour vous donner un ordre d’idée, les critères chez J’aime ma robe sont encore plus stricts que ceux exigés pour les vêtements des nouveau-nés! Bien à l’abri, les vêtements conservent tout leur éclat d’origine. Nous sommes tellement sûrs de la qualité de nos produits que nous les avons garantis à vie. De plus notre service est entièrement personnalisé.

A l’inverse de tout ce qui est vendu ou offert, les matières que nous utilisons sont neutres et sans produits chimiques. Elles préservent de l’humidité, de la lumière, du jaunissement etc. 

Mais, J’aime ma robe n’est pas qu’un site marchand ; c’est une vraie entreprise avec de vraies personnes qui répondent au téléphone, aux mails et qui préparent, à la main, avec amour, chaque Coffret, un par un, au cœur de la Mayenne (53).  C’est justement cette qualité de service unique que nos mariées plébiscitent.


Quels sont les différents coffrets que vous proposez et comment choisir celui qui nous convient le mieux ? 

Nos Coffrets sont des« kits complets de préservation » pour des robes de mariée ou des textiles précieux (robe du soir, costume pour homme, robe de baptême etc.). Ils sont au nombre de 4 et permettent de protéger tout type de vêtement. Grâce au diagnostic personnalisé que nous offrons à toutes les mariées, nous déterminons le Coffret le mieux adapté à leur robe. Le choix du Coffret dépend de la construction de la robe. 

Si le Coffret choisi comporte une boîte, nous joignons un schéma de pliage personnalisé réalisé à partir des photos de la mariée: il explique, étape par étape, comment plier la robe de la cliente dans la boîte choisie. En effet, ce serait dommage d’avoir les bons « outils » et de mal les utiliser !

En quoi consiste le diagnostic personnalisé ? 

Chaque robe fait l’objet d’un diagnostic individuel complet. En fonction de sa construction (bustier, traine, broderies, nœud etc.) définie à partir de photos envoyées par les mariées (de face, de dos et de profil), complétées par quelques échanges, nous vérifions si la robe peut demeurer sur cintre ou si elle doit impérativement être rangée à plat. L’idéal est toujours de stocker à plat mais, certaines robes peuvent rester sur cintre. Ensuite, nous déterminons si la robe logera dans notre petite boîte ou bien s'il lui faudra une grande boîte. Et si la mariée souhaite conserver des accessoires, en fonction de leur nombre et de leur nature, nous lui indiquons s’ils pourront être rangés dans le Coffret ou si elle doit utiliser en plus, des pochons de conservation. Ce diagnostic est entièrement gratuit et sans engagement ;)


Comment choisir un teinturier pour sa robe de mariée ?  

Idéalement, la robe doit être nettoyée dans les 15 jours qui suivent le jour J. Trop attendre risque de fixer les taches. Surtout, ne vous adressez jamais à un pressing discount ! Demandez à votre boutique qu’elle vous recommande un teinturier de confiance. Indiquez-lui autant que possible la nature de chaque tache, demandez qu’elle soit lavée dans un « bain propre » et qu’il ne l’expose JAMAIS en vitrine une fois le travail terminé (la lumière est néfaste, même pour du blanc). Faites toujours, au préalable, établir un devis car les prix peuvent varier énormément. 

static1.squarespace-3.jpg

Le jour J y a-t-il des petites astuces pour ne pas trop l’abimer?  

  • Tenez la robe éloignée de toute nourriture, toute boisson, tout maquillage, stylo, enfant, animal. J’ai plein d’anecdotes de robes tachées par un bâton de rouge à lèvre, un chien affectueux ou par les enfants d’honneur…

  • Posez un grand drap propre au sol pour éviter de la tacher.

  • Votre « habilleuse » doit se laver soigneusement les mains, retirer ses bagues et bijoux et idéalement porter les gants blancs fournis dans le coffret J’aime ma robe.

  • Couvrez votre visage maquillé d’un linge propre, pour éviter de tacher votre robe en l’enfilant. Protégez-la de la laque et du parfum.

  • Si vous coupez l’étiquette de lavage, conservez-la précieusement pour le teinturier.

  • Évitez autant que possible la fumée de cigarette.

  • Évitez les taches de vin blanc, de sodas et de champagne qui, contrairement aux idées reçues, sont redoutables! Elles réapparaissent sous la forme de taches brunes si elles ne sont pas traitées spécifiquement.

  • ATTENTION: la housse fournie par votre boutique est une housse de transport, pas de conservation. Si vous mettez votre robe sale dans la housse en non-tissé le soir du mariage, ne la remettez plus dedans une fois que la robe a été nettoyée. Sinon, vous devriez faire nettoyer de nouveau votre robe avant de procéder à sa préservation....

static1.squarespace-2.jpg

Petit secret de pros : une tache le jour J comment faire ? 

L’important est avant tout de profiter de cette merveilleuse journée. Alors, si malgré toutes vos précautions, vous faites une tache sur votre robe, n‘essayez jamais de la nettoyer vous-même ! La seule intervention possible est de tamponner délicatement avec un mouchoir en tissu blanc ou du coton blanc. Jamais de serviette en papier de couleur ! Ne frottez pas, cela pourrait abîmer le tissu.

static1.squarespace-1.jpg

Quels sont vos conseils les plus importants pour la conservation de sa robe et les erreurs à ne pas commettre? 

Ces conseils sont valables pour tout vêtement auquel vous tenez.

  • Faites nettoyer votre vêtement dans les 15 jours qui suivent le mariage.

  • Utilisez des matériaux conformes aux normes d’archivage (pas de housse en plastique ou en non-tissé, pas de carton standard, jamais de cintre en métal, pas de cintre en bois ou en plastique en contact direct).

  •  Proscrivez toute housse sous vide (les fibres doivent respirer).

  • Évitez au maximum les plis.

  • Évitez l’exposition à la lumière (qu’elle soit du jour ou artificielle).

  • Maintenez une température constante dans la pièce (idéalement 18-19°).

  • Maintenez un taux d’hygrométrie constant (maximum 50% d’humidité).

  • Évitez la poussière et la saleté.

  • Utilisez de l’antimite BIO (mais jamais en contact direct avec la robe) et pensez à le changer tous les 3 mois.

  • Évitez de toucher le vêtement à mains nues.

static1.squarespace.jpg

Le meilleur endroit pour stocker un vêtement est une pièce à vivre car, elle est chauffée toute l’année et en général peu humide. Notez que certaines protéines de fibres, telles que la soie et la laine, prennent une teinte ivoire avec les années. C’est normal, on appelle cela "la patine du temps". 

Voilà! A vous de jouer maintenant!

Rendez-vous ici: www.jaimemarobe.com

Photos: Greg Finck / Direction artistique: Nessa Buonomo / Robe, voile et boléro en dentelle: Stéphanie Wolff / Nuisette: Simone Pérèle / Chaussures, headband, alliance: Arts&Facts / Make-up: My Beauty Corner / Modèle: Charlotte C.

Camillej'aime ma robe